Haut

Poser 1 question

Chauffage avec Système Solaire Combiné 

Le Système solaire combiné (SSC) est l'alternative au plancher solaire direct en matière de chauffage solaire. Le SSC est également appelé Combi –système.

Il existe deux solutions de SSC :

  • Combi système en série avec une chaudière
  • Le système solaire avec ballon d'eau chaude intégré

Combi système Solaire en série avec la chaudière : facile à mettre en place

Schéma de chauffage avec Système Solaire Combiné en série avec chaudière Tous droits réservés FT Media

Le chauffe-eau solaire sert à préchauffer l'eau.

L'eau modérément chaude est transmise à la chaudière qui achève de chauffer l'eau, à température élevée cette fois-ci.

Ce système n'impose pas de changer de chaudière ni de radiateurs.  C'est un système simple qui vient s'intégrer à l'installation de chauffage central existante.

Système solaire combiné avec ballon d'eau chaude intégré

Schéma de chauffage avec système solaire combiné avec ballon d'eau chaude intégré Tous droits réservés FT Media

Ce système utilise le principe de l'hydro-accumulation :

  • Un grand volume d'eau est chauffé dans un ballon.
  • L'eau sert aussi bien à l'eau de chauffage qu'à l'eau sanitaire.
  • Pour être à température suffisante, le solaire doit être renforcé par une énergie d'appoint.

L'appoint peut être réalisé de 2 façons :

  • Intégré au ballon  via une résistance électrique ou le plus souvent via un échangeur raccordé à une chaudière :
    • La chaudière peut être soit votre ancienne chaudière, qui appartient/appartenait à votre installation de chauffage central existante, soit une petite chaudière d'appoint neuve.
    • On utilise plutôt une chaudière qu'une résistance électrique dans la mesure où l'appoint est souvent mis à contribution : il faut donc un appareil puissant et pas trop cher à l'usage.
  • Un dispositif parallèle/ indépendant : un bon poêle (à bois, à pétrole, à gaz) ou quelques radiateurs électriques dans les pièces les plus froides.

Ce système nécessite un ballon volumineux (plus de 500L) et de très bonne qualité :

  • 2 échangeurs
  • 2 sorties d'eau chaude ( chauffage et eau sanitaire)
  • Le plus souvent, il y a même un petit ballon-tampon à l'intérieur du premier ballon, l'un étant dédié à l'eau de chauffage et l'autre à l'eau sanitaire.

Le système combiné avec ballon ne fonctionne qu'avec radiateurs basse température ou plancher chauffant basse température. Il n'est donc pas compatible avec un système de chauffage traditionnel à base de radiateurs haute température.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • L'autoconsommation, avenir du solaire ?  | ACTU

    L'autoconsommation photovoltaïque est la possibilité de répondre à ses propres besoins en électricité grâce à son installation solaire plutôt que d'en vendre l'intégralité . Si le procédé n'est pour l'instant pas rentable, cela pourrait bientôt changer.  [...]

  • Connaître en 1 clic le potentiel solaire de votre mais (...)  | ACTU

    La mairie de Paris a mis en ligne un site Internet qui permet de savoir rapidement si votre logement est un bon candidat à l'installation d'équipements solaires. Le cadastre solaire de Paris fonctionne à partir d'une vue satellite de l'agglomération pari [...]

  • Vous éclairer avec des panneaux solaires  | ACTU

    Récupérer la lumière du soleil pour la diffuser quand vous en avez besoin : l'idée ne manque ni de charme ni de poésie. Et c'est ce que proposent les panneaux solaires Glasswing de la société française SNA Solar. En effet, le Glasswing est un module [...]

  • Solaire = facture de chauffage et eau chaude divisée p (...)  | Astuce

    Le gouvernement vient d'annoncer la hausse de 5 % du prix de rachat de l'électricité photovoltaïque des panneaux solaires compris entre 36 à 100 kWc (environ 360 à 1 000m² de surface). Le tarif de rachat passe donc de 17,5 centimes à 18,4 centimes le kWh  [...]

  • Solaire : de nouvelles pistes pour développer l'autoco (...)  | ACTU

    Le gouvernement a annoncé une concertation sur les dispositifs de soutien public aux énergies renouvelables : le système des tarifs d'achat, en place actuellement, est vivement critiqué et pourrait bientôt laisser la place à de nouveaux mécanismes, dont l [...]

  • Le magazine qui recharge votre portable  | ACTU

    L'été revient : lentement, par touches de 2 ou 3 jours de soleil par-ci par-là, mais il revient. Et cette année, après l'impressionnant parasol solaire, vous allez pouvoir utiliser l'énergie solaire facilement pour recharger votre téléphone. C'est d [...]

  • Assurance RC Décennale et énergies renouvelables: san (...)  | Astuce

    L’assurance RC Décennale des entreprises de maîtrise d’œuvre (BET Construction, Entreprises Générales etc…) et d’entreprises de gros œuvre (maçonnerie, charpente, couverture) et même de plomberie-chauffage connaît des tensions accrues sur le marché de l’a [...]

  • La musique démultiplie l’énergie solaire  | ACTU

    Des scientifiques de Grande-Bretagne ont découvert que le rendement énergétique de certaines cellules solaires pouvait être amplifié de 40% grâce aux vibrations sonores. Le Rock’n’roll et la musique pop sont les plus efficaces. Certains sons nous mettent [...]

 

Réaction de billot |  21/03/2013

 

0

 

On entend souvent que le chauffage solaire n'est pas possible avec dissipation dans des radiateurs , qu'en est-il ?

C'est absolument faux, si vous avez bien lu l'étude proposée sur le lien 3 lignes plus haut, vous avez compris que qu'il s'agit de faire travailler les capteurs dans les basses températures (bas delta T). Evidemment faire du chauffage solaire dans une dalle chauffante épaisse (20/25 cm) capable de stocker en direct beaucoup d'énergie est très performant. Nous allons pour illustrer, comparer un chauffe-eau solaire simple, un chauffage par radiateur, et un chauffage par plancher solaire direct épais.

Nous allons prendre (simplicité visuelle sur le graphe de rendement) le meilleur capteur testé au Cstb (un capteur plan revêtemet tinox) : la courbe du haut en bleu clair. On imagine qu'il fait 0° dehors, de cette manière le delta T sera égal à la température dans le capteur.

Cas du chauffage dalle épaisse en direct : injection à 30/35°C : rendement supérieur à 60%

Cas du chauffage en radiateur à 45/50°C : rendement aux environs de 55%

Cas du chauffe-eau solaire classique à 65/70°C: rendement aux environs de 45% voir encore pire si on veut monter l'eau à 80°C

Conclusion , on ne peut pas faire, en même temps, la promotion des chauffe-eau solaires et dire que le chauffage solaire en radiateurs n'est pas performant !

Commenter

 
 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question
sur le forum

Contributeurs Experts

Plus d'experts

elyotherm - energies lyon thermique

Membre Pro

Expert

Installation - Rénovation : Chauffage toutes énergies - Plomberie ...

Téléchargements

Le guide de l'énergie solaire
Le guide de l'énergie solaire

Guide, question-réponses, astuces
155 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 4400 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Trouver un pro

 

 
Chauffage avec Système Solaire Combiné : le SSC
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation